Georges – Le Baron (Paris) – le lundi 9 septembre 2013

Qui ? Georges @UltraGeorges
Quand ? Lundi 9 septembre 2013 à 23h
Quoi ? Showcase
Où ?  Le Baron (6, Avenue Marceau – Paris XIII°) – @lebarondeparis 
Comment ? Chant (Loane), Guitare – synthé (Jérome Plasseraud),batterie (Emmanuel Marée)

Entre celui à qui il suffit de sourire pour vendre trois cargaisons de café en capsule à des buveurs de thé et un autre encore plus mignon, un royal baby made in britain plus médiatisé en un an que certains chanteurs en une vie, Georges est définitivement le prénom qui actuellement symbolise la classe et raffinement.

Depuis juillet dernier, un nouveau Georges fait sacrément parler de lui dans le milieu musical. Composé de Loane, Jérome Plasseraud (1973, Rose, Dominique Dalcan) et Emmanuel Marée (Hugh Coltman), Georges met à jours des chansons des années 50 et 60 dans un style électro-pop sophistiqué et élégant.

Ce soir, Georges se retrouvait dans le club so chic du Baron à Paris. Moins 100% VIP-pas de baskets-vous n’êtes pas accompagné qu’à son habitude, ce soir c’est live ! Bon un concert pour les oiseaux de nuit parce que le rendez-vous est donné à 23heures et tout sait déjà que ca ne commencera jamais à l’heure et que chopper le dernier métro sera mission impossible.

Le trio retrouve la scène après un mois de break bien méritées. Du 3 au 28 juillet dernier,Georges était en résidence, ouverte au public, dans la salle des 3 Baudets,située dans le quartier de Montmartre. Bien qu’un lieu comme celui-ci soit propice à des chansons datant de 1947 à 1967, il était temps de libérer le projet et l’essayer dans une autre configuration.

Confiné, rétro et encore endormi sous les spots rouges donnant une ambiance Red Room à la Twin Peaks, Le Baron n’a pas ses habitués mais des proches de Georges. Soirée privée pour un concert qu’il est tout autant, la scène se trouve au fond de la salle, face à la cabine du DJ. Après quelques cocktails servis et le temps que l’ambiance se réchauffe, Georges prend place sur scène vers minuit et quart.

L’exercice est difficile mais est plus que maitrisé. Reprendre des incontournables français, des classiques, ça peut vite ressembler à un « prime-time »
de la Star Ac’ où un compositeur a voulut faire originale et sacager une chanson avec un des élèves. Pas de ça ici, avec sa voix suave à rendre tous les marins à la recherche d’une sirène totalement fou, c’est avec intelligence, créativité et une autre vision artistique que Georges s’approprie des classiques comme La vie en Rose d’Edith Piaf, Aline de Christophe, Fais moi mal Johnny de Boris Vian ou encore La Javanaise de Serge Gainsbourg.

En terrain conquis et entourré de gens bienveillants, les trois Georges sont décontracté et assurent le spectacle entre les chansons. Jerome propose même à faire un concert par lundi au Baron. C’est une bonne idée. Le projet n’a pas vraiment une destination précise pour l’instant mais avec un tel spectacle, une telle énergie et ce petit vent de fraicheur qui fait du bien, une chose est sure : on en veut encore.

Alexandre Blomme aka Dicky, Rédacteur en chef du site. Dicky est un canard en plastique jaune, mercenaire du web en toutes circonstances.